Retournez aux articles

Le diabète : maladie chronique de la décennie

31 octobre 2016

02.2-femme_diabetes-480x320

Le diabète touche plus de 382 millions de personnes sur la planète et ce nombre continue de croître1. Dans la province, 830 000 Québécois vivent avec le diabète, ce qui représente plus de 10 % de la population2. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le diabète est l’une des maladies chroniques importantes à surveiller au cours des prochaines années3. La recherche clinique jouera un rôle déterminant afin de trouver de nouveaux traitements pour améliorer la qualité de vie des gens souffrant de cette maladie.

Types de diabète

Pré-diabète : Cette phase indique que les taux de sucre dans le sang sont supérieurs à la normale, mais pas suffisamment élevés pour être traités avec des médicaments. Les personnes atteintes de pré-diabète ont un risque plus élevé de développer le diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. Il est possible d’améliorer cette situation en changeant son mode de vie, ce qui comprend la perte de poids, une meilleure alimentation et la pratique quotidienne d’activité physique, par exemple une marche rapide de 30 minutes par jour, 5 jours par semaine.

En 2015, 5,7 millions de Canadiens âgés de 20 ans et plus étaient pré-diabétiques. Ce nombre devrait atteindre 6,4 millions en 20254.

Type 1 : Le diabète de type 1 est une maladie chronique. Le pancréas de la personne atteinte produit peu ou pas d’insuline, l’hormone nécessaire pour la métabolisation du sucre dans le sang et la création d’énergie. Ce type de diabète apparaît habituellement durant l’enfance, l’adolescence ou au début de l’âge adulte et il touche environ de 5 % à 10 % des diabétiques5.

Causes : Cette forme de diabète est causée par la destruction des cellules qui produisent l’insuline par le système immunitaire. Bien que les causes exactes de ce type de diabète soient toujours inconnues, les chercheurs pensent qu’il pourrait être occasionné par une prédisposition génétique. Cependant, il existe d’autres facteurs déclencheurs comme des virus et l’alimentation en bas âge.

Type 2 : Généralement, le diabète de type 2 touche les personnes de 40 ans et plus. Malheureusement, on a découvert qu’il touchait aussi les personnes plus jeunes. On estime qu’environ 208 000 Américains âgés de moins de 20 ans ont le diabète6. Le diabète de type 2 est le type de diabète le plus courant (90 % des cas).

Chez les gens atteints de diabète de type 2, le corps n’utilise pas bien l’insuline. Il s’agit de la résistance à l’insuline. Au début, le pancréas produit plus d’insuline pour contrer le problème, mais avec le temps il n’est pas en mesure de garder le rythme et il ne peut pas produire suffisamment d’insuline pour conserver le sucre dans le sang à des niveaux normaux.

Causes : Il existe plusieurs facteurs de risque pour le diabète de type 2, comme l’embonpoint et l’obésité, des antécédents d’hyperglycémie, le pré-diabète et/ou le diabète de grossesse, l’inactivité physique, la génétique, les antécédents familiaux, la race et l’origine ethnique, une pression sanguine élevée et du cholestérol.

Symptômes

Voici des symptômes qui indiquent des niveaux de sucre dans le sang (hyperglycémie) au-dessus de la normale et qui pourraient être observés lorsqu’une personne souffre de diabète de type 1 ou de type 2.

Dans le cas du diabète de type 2, les symptômes passent souvent inaperçus.

Traitements disponibles

Plusieurs traitements existent pour les personnes atteintes de diabète. Pour le diabète de type 1, le traitement consiste principalement en l’injection quotidienne d’insuline. Certaines personnes avec le diabète de type 2 peuvent gérer leur maladie en adoptant de saines habitudes alimentaires et en faisant de l’exercice. Cependant, des médicaments oraux et/ou de l’insuline pourraient être nécessaires pour une personne avec le diabète de type 2 afin d’atteindre son niveau de glucose ciblé.

Lorsque la science s’en mêle

D’autres nouveaux traitements pour le diabète de type 1 sont en développement. Par exemple, les chercheurs s’intéressent à une transplantation de pancréas pour les patients qui ne peuvent recevoir d’injection d’insuline. Ensuite, la transplantation d’îlots de Langerhans (cellules endocrines du pancréas) est un nouveau traitement qui pourrait être plus sûr et moins coûteux que la transplantation d’un pancréas. Ce type de transplantation est toujours à l’état expérimental.

Plusieurs nouvelles classes de médicaments pour le diabète de type 2 ont vu le jour au cours des dernières années. Ces médicaments ciblent les reins afin de bloquer la réabsorption du sucre, augmenter l’excrétion du sucre, et ainsi diminuer les niveaux de sucre dans le sang. Certains de ces traitements encouragent aussi la perte de poids.

Pourquoi participer à des études cliniques sur le diabète?

Les essais cliniques jouent un rôle important dans l’avancement de la recherche sur le diabète. Chaque nouveau médicament ou traitement disponible sur le marché a été testé lors d’une étude clinique. La participation de volontaires devient essentielle pour le développement de traitements innovateurs qui amélioreront la qualité de vie des gens souffrant de maladies chroniques.

Vous souffrez de diabète de type 2? inVentiv est à la recherche de volontaires afin de participer à des études cliniques sur le sujet. Veuillez remplir un formulaire d’inscription en ligne ou composer le numéro suivant :
1 866 262-7427.

1 International Diabetes Federation : http://www.idf.org/diabetesatlas
2 Diabète Québec : http://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/tout-sur-le-diabete/mythes-et-statistiques
3 Organisation mondiale de la santé : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs312/fr/
4 Association canadienne du diabète : http://www.diabetes.ca/getmedia/513a0f6c-b1c9-4e56-a77c-6a492bf7350f/diabetes-charter-backgrounder-national-english.pdf.aspx
5 Association canadienne du diabète : http://www.diabetes.ca/about-diabetes/types-of-diabetes
6 American Diabetes Association: http://www.diabetes.org/diabetes-basics/statistics/


Intéressé à participer à une étude clinique? Inscrivez-vous!
Retournez aux articles

Infolettre d’inVentiv Health clinique

Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez le premier à recevoir des renseignements sur toutes les nouvelles études cliniques offertes. En inscrivant votre adresse courriel ci-dessus, vous acceptez qu’inVentiv vous envoie de l’information qui pourrait vous intéresser par voie électronique.

Vous pouvez vous désabonner en tout temps.